Venetian Snares – Cavalcade of Glee and Dadaist Happy Hardcore Pom Poms

17/09/2009

Aaron Funk, c’est un type qui a grandi dans un village paumé, dans un pays paumé, qui a des cheuveux super longs, une tête de brute et qui vit seul avec ses chats. Le profil type du mec qui joue une musique de beauf appuyée par une iconographie à base de masses d’armes, de bracelets à clous et de gravures de Gustave Doré. Sauf que son pays paumé, c’est le Canada. Et que quand on a du goût en musique, bah on aime bien le Canada (sauf les groupes d’anti-folk avec en plus des français dedans). J’ai toujours eu du mal à décrire la musique de Venetian Snares, en général je dis : « Tu vois, c’est un mec qui fait des beats vachement rapides et saccadés, genre tit tit tit drrrrr tit tatatatapak tit drrrrr comme ça, avec des sons electros derrière trop stylés. Enfin écoute c’est trop de la balle ». Cet album est vraiment dans ce ton là, donc écoute, c’est trop de la balle.

Pirater cet album!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :