Pelican – The Fire In Our Throat Will Beckon The Thaw

11/10/2009

L’album commence délicat comme les pas d’un ado qui rentre au matin chez ses parents, pour quelques secondes en fait, puis ça explose, on est propulsés dans l’air, sans aucun repère, et on redescent pas de si tôt. Pelican, ça vous serre les dents, ça agite vos jambes et votre tête. C’est ça : le groupe a une maitrise tellement parfaite de la tension que peut creer un morceau qu’il est completement inutile d’essayer d’écouter cet album avec l’oeil d’un analyste, je vous donne 20 secondes avant de vous tortiller comme tout le monde.

pelican

Voyez par vous même.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :