Oxbow – The Narcotic Story

24/10/2009

La violence ne réside pas toujours dans le volume, la rapidité de jeu ou même le nombre de larsens qu’on fout dans un morceau. Alors qu’Oxbow pose une ambiance jazz-rock rythmée qui au premier abord semblerait presque « sympathique », les quatres lascars de San Francisco balancent l’un des sons les plus violents qu’on puisse entendre aujourd’hui. Eugene Robinson, armoire testostéronée, incarne toute la force du groupe, c’est dire que, mis à part le fait que le chanteur écrive des bouquins autour de l’idée réjouissante de défoncer la gueule de son prochain, qu’il étrangle au moins un fan par concert et crâche sur son public, peu d’atmosphères musicales sont aussi profondement violentes que celle d’Oxbow. Elle va puiser plus loin que beaucoup d’autres, peut-être au fond de notre inconscient à chacun, dans les parties les plus sombres de l’homme ; et nous pauvres auditeurs de tordre nos doigts jusqu’à s’en pêter les jointures, de se tortiller et d’hurler même parfois, de frapper dans les murs. Alors, quand on a écouté The Narcotic Story, on comprend que celui qui a la mauvaise idée de mettre sa gorge dans les mains du chanteur ait du soucis à se faire.

oxbowVous êtes seul responsable des effets secondaires.

Publicités

2 Réponses to “Oxbow – The Narcotic Story”

  1. […] plein la gueule avec la violence d’un Lightning Bolt qui aurait embarqué le son d’ Oxbow. Si on prenait le soin de mettre Eugene Robinson sous amphets (dangereux, je sais…) et […]

  2. […] Our Rooms (ouais, pas long déjà le nom.), les riffs hurlants d’Horses in the Sky, le jazz oxbowien de 13 Blues for Thirteen Moons, mais aussi les influences du groupe-mère de Silver Mt. Zion. En […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :