Gerda – III

23/02/2010

Gerda… Pochette cheloue, nom dégueu, il aura vraiment fallu que cet album soit album du moment et catégorisé comme Noise Hardcore sur metalorgie pour que je m’y intéresse. Tant mieux, c’est simplement mortel. Enfin pas si simplement d’ailleurs, c’est une musique dure à décrire tant elle s’éclate à vous en envoyer plein la gueule avec la violence d’un Lightning Bolt qui aurait embarqué le son d’ Oxbow. Si on prenait le soin de mettre Eugene Robinson sous amphets (dangereux, je sais…) et qu’on enregistrait le tout, on aurait quelque chose de pas loin de la sauvagerie noise dont Gerda fait preuve. Très proche de Myra Lee en fait, mis à part que là ou les français arrivent à distiller des notes emo au fil de leur musique (qui déchire), Gerda ne fait aucune concession et balance toujours plus fort, toujours plus hargneux, enragé plus que de raison. Il y a peu de mots pour décrire cet album, et j’arrive tellement pas à finir ce post que je citerais simplement l’article qui m’a fait découvrir le groupe : « Un gros pavé dans la mare et dans la gueule. »

Pirater cet album !

Publicités

Une Réponse to “Gerda – III”

  1. […] peu comme une suite d’échanges entre ce passage de génie de Russian Circles (2″12) et Gerda qui aurait oublié d’être noisy. Le tout accompagné par une voix écorchée, un hurlement […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :