Van Johnson – S/t

24/05/2010

Van Jonson est vraiment le genre de type qu’on aime rencontrer en soirée ; le genre plutot sobre, qui est là parce qu’il connaît le pote d’un pote et qui va s’avérer être le seul mec avec qui tu va pouvoir parler musique plus de 10mn. Parce que Van Johnson est cultivé, qu’il a cette aisance pour parler qui te fait te sentir un peu con (et boire beaucoup de bière) et aussi parce qu’il a gardé cette espèce d’énergie révolutionnaire que toi et tes potes avez perdu en entrant dans les études supérieures. Van Johnson, c’est quelque chose comme Myra Lee avec des couleurs (mais pas trop quand même), un screamo trop génial pour être classique. C’est aussi un peu comme une suite d’échanges entre ce passage de génie de Russian Circles (2″12) et Gerda qui aurait oublié d’être noisy. Le tout accompagné par une voix écorchée, un hurlement vif ni guttural ni pleurnichard et souvent relégué au second plan, laissant la place à des compositions de génie entraînées par un son brut et agressif qui mettent Envy et tous les groupes de screamo geignards à l’amende. Pas beaucoup d’artifices pour 7 morceaux tous aussi entrainants les uns que les autres. Demain matin tu retrouveras dans ta poche le numéro de Van Johnson qui est chaud pour jammer avec toi dans la semaine. Ce type est formidable.

Pirater cet album

Publicités

3 Réponses to “Van Johnson – S/t”

  1. st3fan said

    La note est précise, la mélodie envoûtante, à mi chemin entre un « Amanda Woodward » et un « City of Caterpillar » avec l’énergie d’ « Orchid ». Evidemment on pourrait en citer encore d’autres…Pour résumé tout bon amateur de screamo se doit de découvrir l’émotion que décuple ce groupe. Incontournable!

  2. Tur said

    City Of Caterpillar ? Dans la façon de chanter ptetre… Screamo quoi.
    J’aurais plutot dit Gerda en pop, m’enfin, jsuis vraiment pas fan de CoC de toutes façons :p

  3. […] mais tellement efficace. Puis la tempête, sur 20 minutes. Entre les riffs millimétrés de Van Jonhson et le coté blackisant de Kaospilot, en passant par un gout prononcé pour des breaks laissant […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :